Chargement du site... Ce chargement dépend de votre bande passante!

img img img img img

Biographie

CV sur linkedin

Mikaël Ivan Roost a toujours été fasciné par le thème de la transformation d'un être. Dans son travail, il aime examiner les circonstances de la vie et les rencontres qui peuvent altérer la perception et la pensée d'un personnage, tout en cherchant à comprendre comment ces dernières peuvent façonner un destin.

Le dessin, puis la peinture et la photographie ont influencé le travail de Mikaël Ivan Roost, avant qu'il ne choisisse le cinéma comme premier moyen d’expression vers 18 ans, alors étudiant au Collège de Genève (Suisse), en section artistique.

Formé ensuite à la London Film School entre 1995 et 1997, Mikaël co-écrit, produit et réalise More Than Dreams en 1997 à 23 ans, un premier long-métrage indépendant, avec l’aide d’un jeune acteur anglais et de camarades de l’école de cinéma. Sélectionné au Festival International du Film de Locarno hors compétition en 1998, le long-métrage est diffusé sur les antennes de la Télévision Suisse en 2000.

Après un passage à la Vancouver Film School pour apprendre les bases de l’animation classique et digitale entre 2001 et 2002 et un petit court-métrage animé : A night in the sky, terminé en 2003 ; Mikaël écrit et tourne L’Ombre d’un feu en 2006, un retour au prises de vues réelles via un moyen-métrage intimiste produit par Pandora films et la Télévision Suisse, qui fait son chemin dans les festivals internationaux entre 2008 et 2009.

En 2010, Mikaël est engagé par SAE Institute Genève, une école multimédia où il commence par donner des cours tout en étant superviseur, avant de devenir le coordinateur de la section Digital Film Production. En parallèle, Mikaël tourne le court-métrage expérimental Unveiled en 2012, un portrait fictif d’une artiste-peintre bien réelle. Fin 2014 Mikaël continue de collaborer avec SAE Institute Genève, mais en tant qu'enseignant externe, afin de pouvoir se consacrer à ses projets de films.

En 2016, Mikaël crée Parallaxe films, la société de production avec laquelle il produit et réalise Enfin, son premier clip-vidéo, avec en tête l’esthétique des films noirs. Durant l'été 2016, Mikaël commence à coproduire Balls, un long métrage indépendant à petit budget tourné à Londres et réalisé par Yann Toderi. En parallèle, Mikaël écrit et réalise Cinq, un premier court-métrage coloré sur l’enfance et le passage à l’âge adulte, récompensé par le prix du Meilleur Scénario Original de Court-Métrage Etranger au London International Filmmaker Festival début 2018.

En 2017, Mikaël se lance dans la production et la réalisation de Love in Progress, une web-série au ton léger, qui sort en octobre 2018 sur YouTube. La série comporte 11 mini-épisodes et explore les pérégrinations sentimentales de Camillio, un adolescent à la veille de ses 16 ans.
En été 2019 Mikaël et son équipe tournent Love in Progress saison 2, qui relate deux ans plus tard, via un film choral en 7 parties, les aventures estivales d'un groupe de 7 amis dont le héros de la saison 1, tous majeurs et en vacances sur la Côte d'Azur... La saison 2 sort début mai 2020 sur YouTube.

INTERVIEW DE FEVRIER 2018 AU LONDON FILMMAKER FESTIVAL